Le billet qui suit a été publié sur Le Globe, mais le rédacteur trouvait la version originale un peu trop intense (ce sont ses mots). Même si les modifications sont minimes, j’ai décidé de publier l’originale ici. 

Et on continue de croire que c’est le meilleur système qui existe…

Siboire…

Vous ne comprenez pas le mouvement ? C’est simple, simple.

ON EST ÉCOEURÉ DE PAYER COMME DES OSTIS DE CAVES !

On paye même pu pour vivre, on paye pour survivre côlice !

Les retombées économiques qu’ils vous vantent, c’est dans LEURS poches qu’elles vont, ah pis dans celles de quelques commerçants de la rue Crescent… BIG deal.

«Payer bande de caves, pendant que vous travaillerez au risque de votre santé physique et mentale, nous on va se payer des beaux petits partys avec VOTRE argent durement gagné.

Ah ! Et, comme nous vous savons sensible, nous allons organiser un beau petit souper au profit d’un organisme. Ça tombe bien il y avait un téléthon dernièrement, pour les enfants malades, votre point le plus faible.

Nos invités pourront payer chèrement les assiettes, puisque de toute façon la charité est déductible d’impôt. Le prix n’a donc pas d’importance, donc plus de profit pour les enfants malades. Profit qui va, d’abord, servir à payer le salaire du conseil d’administration, dont, ô hasard, nos invités font partie.»

Et ils poussent l’arrogance encore plus loin…

Ne voulant surtout pas être déranger, la sécurité a été renforcée… à NOS frais.

«Vous pouvez chialer tant que vous voudrez, mais faites-le dans votre salon. On ne veut pas vous entendre. On connait déjà ceux qui chialent le plus fort, on va les faire taire de manière «préventive». Pour les autres, qui oseront défier notre autorité, ils se frapperont à des murs de policiers. Le plus beau, c’est que c’est vous qui allez payer. Ha Ha Ha (Rire diabolique)»

Si vous trouvez encore le moyen de croire que la logique économique néolibéral fait du sens, vous ne comprendrez visiblement jamais…  Ou il sera trop tard pour le comprendre…

Dans 10 ans, peut-être plus peut-être moins, vos enfants et les miens  devront se battre simplement pour manger. Les vitrines de BANQUES brisées d’aujourd’hui, c’est une farce à coté de ce qui nous attend. Que ça vous plaise ou non de l’admettre, pour survivre l’humain est prêt à tuer. La violence actuelle, n’a rien de bien violente à côté de la Syrie n’est-ce pas ? Nous aurons notre Syrie si nous baissons les bras.

Si vous me trouvez alarmiste, informez-vous. Si l’installation du néolibéralisme est plutôt récente ici, ce n’est pas le cas pour plein d’autres pays. Toutes les guerres, dont nous abreuves les médias, ont presque toute la même source; l’argent.

La seule différence, entre nous et le reste de la planète, c’est qu’ici nous avons reçu une éducation qui nous permet aujourd’hui d’argumenter avec autre chose que notre sang. Sans compter, que nous avons eu la chance de grandir dans un pays reconnu pour sa démocratie.

Si certains pays doivent aujourd’hui se battent pour avoir une démocratie, notre seul moyen de les aider c’est de se battre pour sauver la nôtre !

P.S. Si pour vous, le fait que je sois sur le BS discrédite mon opinion, parce que je paie qu’une infime partie des frais (oui j’en paie contrairement à ce que certains croient). Avec mon 7000$ par année, vous m’excuserez de ne avoir honte de chialer quand je vois les subventions accordées à ces gens et entreprises déjà riches à craquer.

Rectification photo : La subvention officielle, accordée au Grand prix, est de 15 millions et non de 75 millions comme l’indique la photo.

Personnellement, je me contrefout du montant de la subvention mais semblerait que c’est important d’être précis.

Publicités

Au nom de la liberté d’expression ET de l’obligation du respect des lois (sic), le Québec est devenu une terre fertile pour la maladie mentale. Les messages contradictoires, se multiplient au même rythme que le nombre de nids d’autruches et de viaducs qui s’effritent….

 

L’évolution technologique, vitesse grand V, à une part de responsabilité dans notre descente en enfer. Dans certaines régions du Québec, la techno n’est apparue il n’y a qu’une quinzaine d’années. C’est un court laps de temps pour une évolution aussi bouleversante. Surtout, que cette évolution nous a été imposée à grand coups de mensonges, et de menaces.

 

Mon père est mort, il y a 4 ans, à l’âge de 53 ans. Enfant, il a vécu le moment magique créé par une télévision que l’on allume pour la première fois.. En 53 ans, il a avalé près de 2 siècles d’évolution. Imaginez le choc !

 

Et qu’est ce qu’on nous propose pour guérir ce mal ? Des pilules.

 

Jusqu’à maintenant, on ne peut pas dire que c’est efficace.

 

Avec  un peu d’écoute, de compréhension et surtout beaucoup d’humour, je suis certaine que nous pourrions faire des miracles !

 

Si tu ne vaux pas une risée, tu ne vaux pas grand-chose disait mon père. Je suis fière de mon héritage paternel. Il m’a sauvé la vie.

 

Le climat de peur a assez durée… Cela va nous rendre complètement fou. Dois-je vous rappelez que si nous sommes extrêmement mou, nous sommes capable d’être extrêmement violent. Une violence, que nous retournons souvent contre nous-mêmes, par refus de blesser les autres…

 

Nous sommes, collectivement et individuellement, des petites bombes à retardement. Il ne manque que le détonateur.

Pour ceux qui ont déjà assisté au premier cours, voici la suite…

Pour ceux qui retardent le groupe, c’est par ici 😉

Dans le premier cours, je vous ai montré qu’un dialogue de sourd pouvait être drôle. Le cours d’aujourd’hui, est un peu plus lourd de signification. Il implique des propos beaucoup plus choquants.

Vous êtes prévenus. Si vous ressentez de la pitié pour lui, c’est normal. On a presque le goût de l’aimer tellement il semble ignorer ce que c’est.

Je vous laisse juger.

Le combat implique aujourd’hui :

Dans le coin droite @LeVraiRichard3 (Richard Dupuis)

Dans le coin gauche @LaMadelinienne (Josianne Aucoin)

@LaMadelinienne

Un policier qui est incapable de rester calme, c’est comme un médecin qui panique à la vue du sang, reste chez vous esti ! Dixit ma mère lol

Ça commence fort hein ? Surtout, quand on sait que ma mère est intervenante en santé mentale. Ce que je sais de la psycho, c’est elle qui me l’a enseignée.

 

@levraiRichard3

@LaMadelinienne Un policier demeure un être humain, avec des qualités, des défauts,… et des limites! #GGI #assnat #polqc

Remarquer qu’il fait sont entré de jeu en utilisant les mots-clics, il veut clairement ce faire entendre… J’ignore si c’est lui, ou les autres, qu’il a besoin de convaincre.

 

@LaMadelinienne

@levraiRichard3 Le 2 poids 2 mesures stassez siboire… On voit le résultat pis y a rien à être fier !

J’ai failli tomber dans le piège… Je ne  suis pas encore assez zen, faut respirer !

 

@levraiRichard3

@LaMadelinienne Et les boules de billard, elles ont été emportées par les policiers, je suppose? #GGI #assnat #polqc

Il marque un point. Je défends les étudiants de manières extrémistes, utilisant ainsi le 2 poids 2 mesures. Qu’il profite de son point, y en aura pas beaucoup d’autres…

 

@LaMadelinienne

@levraiRichard3 Si c’est correct que le flic pète les plombs parce qu’il est humain, c’est correct que les manifestants fassent de même…

Il ne veut qu’une seule mesure ? Parfait, j’ai aucun problème avec ça.

 

@levraiRichard3

@LaMadelinienne …et il ne reste plus qu’à ramasser les morceaux! #GGI #assnat #polqc

Y a une lueur d’espoir !

 

@levraiRichard3

@LaMadelinienne Y a pas 2 poids, 2 mesures; quand on s’embarque dans une rixe, on doit en assumer les conséquences! #assnat #polqc #GGI

J’ai parlé trop vite…

 

@levraiRichard3

@LaMadelinienne Quand tu te présentes à une manif avec des boules de pool, et pas de baguette, tu t’en vas pas jouer au 8!

Sérieux ?!

 

@LaMadelinienne

@levraiRichard3 Ah ok… Quand t’es policier tu ne sais pas quel risques que tu prends.. Ça explique tout… On paye des caves aussi «humain» que le jeune écervelé révolter …. Mais c’est celui qui est PAYÉ qui doit avoir notre sympathie. J’ai choisi mon camp… Mes enfants d’abord… Je risquerais la prison si je les traitais comme la police…

Y a des caves des 2 bords, pis y en a un que tu payes… Ça job c’est de PROTÉGER la POPULATION. Pas lui faire peur ! Manifester son mécontement est un droit que ça te plaise ou non, et que ce soit sur papier ou non.

C’est vrai, qu’avec tous les amendements de la charte des droits, c’est difficile de s’y retrouver, je le comprends d’être mêlé. Tsé, quand tu prends tout ce qui est écrit pour du cash.

 

@levraiRichard3

@LaMadelinienne Les policiers – comme le gvt – sont en situation de « damned if U do, damned if U don’t »; s’ils interviennent, on les accuse de brutalité; s’ils ne font rien, on dira qu’ils ne font pas leur job! Ils sont pris entre 2 feux!

Oh ! Tout n’est pas perdu ! On avance.

 

@LaMadelinienne

@levraiRichard3 Ahhh voilà ce que je voulais entendre ! Euh.. lire lol

J’y ai vraiment cru !

 

@levraiRichard3

@LaMadelinienne Mais LA POPULATION, elle ne prend PAS part à l’émeute! Les policiers n’attaquent pas la population!

Je tombe de haut. Quand même drôle qu’il n’utilise pas les mots-clic pour affirmer ça hein ? T’es moins sur de toi mon Richard ?

 

@LaMadelinienne

@levraiRichard3 Euh attend, quand t’es manifestants tu ne fais plus partie de la population!?!?!??!?!?!?!? O_O

 

@levraiRichard3

@LaMadelinienne Si tes enfants font partie des émeutiers,… too bad!

À partir de là, j’ai dû effacer souvent avant de poster. Si je ne vous apparais pas trop pompé dans les messages qui vont suivre, ce n’est qu’une illusion…

 

@LaMadelinienne

@levraiRichard3 Euh.. la rue c’est dangereux, si ton flot se fait frapper too bad, y avait juste à pas jouer là ! #Ayoye

C’est ridicule là… Mais il en rajoute.

 

@levraiRichard3

@LaMadelinienne …exact!

O_O

 

@LaMadelinienne

@levraiRichard3 Nah sérieux, si c’est ça ta société, ça prend un psy pis ça presse… On est pas loin du sociopathe là… C’est juste trop.

On enferme des gens pour moins que ça, je dis ça de même.

 

@levraiRichard3

@LaMadelinienne Le docteur Turcotte, il fait partie de la population, lui aussi! On l’a mis de côté à cause de ses actes! C’est pareil!

Il ose faire la comparaison avec Turcotte, alors que la vie d’un enfant n’a aucune valeur à ses yeux ?!

 

@LaMadelinienne

@levraiRichard3 Justement, si MES enfants n’ont aucune importance à tes yeux, peux-tu m’expliquer en quoi les flots de Turcotte te regarde ?

La question se pose quand même…

 

@levraiRichard3

@LaMadelinienne C’est un exemple; Turcotte a mal agi, il en a subi les conséquences! Même chose pour les émeutiers!

On évite la question, première technique; «C’est juste une exemple»

 

@LaMadelinienne

@levraiRichard3 Et tu vas venir me parler de responsabilités ? Hahaha On traite les chiens comme ça, pis encore. Le faire est un scandale..

Je ris jaune, je l’avoue.

 

@LaMadelinienne

@levraiRichard3 Ouhhhh fait ce que je te dis qui est bien de faire sinon tu mérites là mort… Yé où le papa avec la strappe ?

Je me retiens fort fort pour rester civilisée…

 

@levraiRichard3

@LaMadelinienne La question n’est pas d’avoir de l’importance ou non; si l’on prend des risques, on doit vivre avec les conséquences!

Euh, tu prends le risque de respirer, si t’a le cancer des poumons c’est pas la fumée secondaire, c’est de TA faute. Je vous jure que je lis à peine ce qu’il écrit sinon, je serais incapable de finir.

 

@levraiRichard3

@LaMadelinienne On vit dans une société de droit; il y a des lois, et il faut les respecter! Si l’on viole les lois, on sera punis!

Bon la société de droits astheure…

 

@LaMadelinienne

@levraiRichard3 Ah ok, pis c’est un droit de battre des enfants s’ils ont mal agi… C’est drôle je risque la prison pour ça moi…

Ça vole pas haut…

@levraiRichard3

@LaMadelinienne Qui a parlé de battre des enfants? Les manifestants sont majeurs et vaccinés, que je sache!

Je te mets au défi d’aller dire ça aux parents des 2 jeunes à l’hôpital… Évidemment, t’as pas les couilles pour ça.

 

@LaMadelinienne

@levraiRichard3 Pis tu vas venir me reprocher d’être émotive ? J’hésite entre rire et brailler..

J’hésite sincèrement.

 

@levraiRichard3

@LaMadelinienne Je n’ai rien dit, encore! Mais c’est une bonne chose que tu le reconnaisse toi-même!

Y existe tu un mot poli et civilisé pour crétin ? Dénuer de matière grise ?

 

@LaMadelinienne

@levraiRichard3 Je n’ai jamais niée l’être… Toi si…

 

@levraiRichard3

@LaMadelinienne Je te dirai qu’on me reproche souvent d’être froid, et distant, dans ce genre de discussion! Mais je suis ainsi! My bad!

Comme si froid et distant était synonyme d’absence de sentiment…

 

@LaMadelinienne

@levraiRichard3 ¨Être froid et distant c’est une émotion, sorry de te l’apprendre… Du je m’en foutisme en fait, pas mal plus destructeur que la sensibilité, la compassion et l’amour… Mais ça tu ne peux pas comprendre j’imagine…

Un câlin, vite !! Tsé quand tu utilises des mots que tu ne comprends même pas… Il doit l’avoir lu quelque part…

 

@LaMadelinienne

@levraiRichard3 Quand il ne te restera que ta vie ou celle de tes enfants à sauver, on s’en reparlera. En as-tu des enfants ?

Quand tu n’as jamais appris la valeur d’une vie autrement que sur une calculatrice, c’est ça que ça donne.

 

@levraiRichard3

@LaMadelinienne Avoir ou non des enfants n’a rien à voir! C’est un principe de base; si tu ne veux pas te mouiller, ne vas pas dans l’eau!

Conclusion, il en a pas.

 

@LaMadelinienne

@levraiRichard3 Donc, t’en a pas évidemment… Principe de base mon cul, vas tu frapper ton flot parce qu’il pète une vitre ? Ah non, c’est vrai. Ce n’est pas la même chose… J’avais oublié, ton esprit critique est tellement nuancé qu’il en est flou…

Je n’essaye même plus de me retenir, le sarcasme a pris la relève…

 

@levraiRichard3

@LaMadelinienne Pour moi, il y a des temps pour l’émotivité, et des temps pour les discussions rationnelles!

Et il n’a répondu à aucune de mes questions, comme l’autre (le Lavoie du premier cours) c’est un bon petit politicien. Tu devrais te présenter Richard.

@LaMadelinienne

@levraiRichard3 Ah parce que tu trouve ça rationnel, de risquer la vie d’un humain pour sauver une vitre toi ? Eh ben..

Un autre beau mot qu’il a déjà lu quelque part…

 

@levraiRichard3

@LaMadelinienne En passant, je n’ai jamais tapoché personne; ni enfant, ni adulte! Je suis un non-violent!

Une chance qu’il l’a spécifié… Même lui n’utilise pas l’idéologie qu’il prône.

 

@LaMadelinienne

@levraiRichard3 Ah ben oui, je vois ça… C’est parfaitement clair avec ton discours…

J’espère qu’il n’aura jamais d’enfant…

 

@levraiRichard3

@LaMadelinienne D’abord, dans le cas d’une émeute, la job d’un policier est de protéger les personnes, et les biens, contre les émeutiers!

Le tape était fini, la cassette est revenu au début…

 

@LaMadelinienne

@levraiRichard3 Tu te répète là… God bless america un coup parti ?

Ben quoi, j’ai vu quelques «Thanks God» défiler sur Twitter aujourd’hui. Devinez quelle idéologie défendait les auteurs….

 

@levraiRichard3

…c’est pas moi qui dérape, là! “@LaMadelinienne: @levraiRichard3 Tu te répète là… God bless america un coup parti ?”

Je l’avais pas vu venir tu sais ben… Il se sent plus insulté par le God bless america que par le sociopathe… C’est fort là… J’abandonne. Même le sarcasme ne suffit plus… J’ai juste pitié pour lui, et pour les enfants qui ont des parents ainsi… Parce que malheureusement, ça se reproduit ces petites bêtes là…

La morale aujourd’hui ?

 Arrêtons de perdre notre temps avec ces bons petits soldats qui n’ont pas une once de jugement. Laissons la radio poubelle à Québec. Comme vous pouvez voir, ils sont bien entrainés pour vous faire pogner les nerfs. Ils lancent des attaques de bas étage, mais les seuls réponses à leur hauteur, sont interdites par la «loi».

Assumes tes paroles et tes actes disent-ils ! Je ne serais tellement pas surprise de recevoir une mise en demeure pour ce texte… On jase là…

Qu’ils restent dans leur bulle protégée par les avocats.. De toute façon, je prédis que les avocats disponibles, pour défendre ce genre de discours, est à la baisse ces temps si, on rigolera quand il tombera, ensuite on lui donnera la main pour l’aider à digérer la leçon. Laissons leur Martineau, Gendron et les autres poubelles. On les soignera quand ils réaliseront qu’ils sont malades. En attendant, le Québec est grand et Dieu merci pour notre plus grand bonheur, ils ont peut-être des grandes gueules, mais ils sont pas mal moins qu’ils veulent bien le prétendre. 

Je me sens bizarre ce soir..

J’ai l’impression que mon corps et mon esprit ne sont plus reliés… Stun drôle de feeling, mais c’est loin d’être désagréable.

En 24h, j’ai vu le pire et le meilleur de l’humanité…

Une partie de moi est morte. Une autre est née.

Maxence, Alexandre, hier la «justice» sociale c’est suicidée en vous sacrifiant avec elle. À votre chevet, nous veillerons.

Lohan, à 9h et des poussières ce matin, du haut de ton 19 pouces et 3\4, porté par tes 36 semaines d’existence, tu as pris ton premier souffle. Tu ne pèses que 7 lbs et 7 onces, et tu possède déjà, la force tranquille des grands sages… Docile, mais capable de te faire entendre quand il le faut. Bienvenue sur terre mon amour, on avait bien besoin de toi !

Pour vous 3, pour mes 2 enfants et pour tous les autres à qui l’on interdit le droit de paroles, je fais la promesse de ne jamais me taire.

Je fais la promesse, d’être à vos cotés quand vous verrez une injustice. Si je suis la fautive, je promet d’écouter.

Je fais la promesse d’être à la fois le prof et l’élève.

Je fais la promesse de vous enseigner la différence entre une injustice sociale et un caprice personnel.

Je fais la promesse que vous ne me trouverez pas toujours cool, mais je vous promet de vous aider à comprendre pourquoi c’est juste.

Je fais la promesse de vous aimez, sans condition, tout simplement.

Cette nuit, je pleurs.

Je pleurs, pour mes enfants, mes frères et mes soeurs.

Ce soir, j’ai vu des adultes abusés de leur pouvoir sur des enfants. J’ai vu des pères, des mères, donner une voler à leurs enfants.

Pire, j’ai vu les mêmes visages, qui réclamaient la mort de Turcotte, encourager les brutes blinder.

Il y a pire encore…

Comme si c’était possible.. Ils avaient le culot de me mépriser parce que je n’avais pas pitié d’un policier.

Cette nuit, je pleurs.

Je pleurs un monde où le chien mérite plus de respect qu’un humain…

Cette nuit, je pleurs une dernière fois. Dormez mes enfants..

Il est temps de se parler entre adultes maintenant…

Si t’as plus de 18 ans (c’est ça l’âge «adulte» non ?) et que tu attise la colère d’un bord ou de l’autre; «Juste des anarchissssssstes qui méritent ce qui leur arrive.» à droite, pis les «Ils veulent que ce soient violent, ben ça va le devenir pis ce sera de leur faute» à gauche, c’est à TOUÉ que je parles.

Que tu sois pour, que tu sois contre, JE M’EN CONTRE CALISS.

Mais si tu ne t’aimes pas, au point de souhaiter autant de mal à TON espèce, on a un OSTI de problème.

Si c’est ça la majorité silencieuse, c’est pas une élection qu’il nous faut, mais un psy !

Asteur que j’ai capté ton attention.. on va discuter.

Je m’adresse à ton jugement là, suit moi bien.

C’est quoi la caliss de différence entre un parent qui frappe son enfant, pis un flic qui bat un autre enfant ?

Dans les 2 cas, tu ne connais pas les enfants.

Ah oui, ok l’un est tout petit tout mignon, sans défense… contre une CLAQUE. L’autre de 20 ans, qui pèse 100 lbs mouillé, a vraiment l’air de pouvoir se défendre… contre une MATRAQUE.

C’est ça, pour toi, être adulte ?!

Tu sais quoi ? Amuse toi tout seul dans ton carré de sable…

Message pour les agents de la SQ, je voudrais pas être à votre place. Mais là, il est faudrait faire le même constat que vos collègues du SPVM, votre job c’est de protéger la population. Pas de lui faire peur ! Les ordres, c’est les ordres, c’est ben beau quand on joue à la guerre des tuques, là c’est la RÉALITÉ ! Wake up guys !

À ceux qui ont réussi à sourire, sècher vos larmes. Demain nos enfants auront besoin de nous, certains avec eux, d’autres sur les réseaux sociaux pour contrer la couverture médiatique ! Si vous ne pouvez être sur place, vous n’êtes pas inutile pour autant ! Parler, liser, écriver, faites tourner le plus d’informations possibles !

Il est temps d’agir en adulte, et de lancer un appel au calme COLLECTIF.  Y annonce beau, profiter de la journée avec le sourire ! Au lieu de craindre la fin du monde, pour UNE fois, cessons de répéter l’histoire en tombant inévitablement dans le jeu de nos biens pansus.

Est-ce que j’ai oublié quelque chose ? Ah oui, si la seule critique, qui te vient, c’est mes fautes d’orthographes… va jouer dans le carré de sable avec les autres. Les enfants s’attaquent à l’apparence des choses, les adultes sont supposés, je dit bien supposés, voir au delà des apparences. #OnJaseLà

P.S Le «TU» ne te pointe pas nécessairement, le «ON» n’exclut pas toujours la personne qui parle et le «NOUS» implique tout le monde 😉

Pssssttt je le sais que vous avez tout lu, mes espèces de petit morveux. Je le sais que vous êtes incapables de dormir… Je ne me suis pas fait poivrée, frappée et agressée, pourtant les images me hantent. Je le sais que vous êtes en colère, je vous comprends. Mais j’ai confiance en vous, j’ai confiance en nous. Souvenez vous, ce ne sont pas les majorités qui écrivent l’histoire. La majorité, ce l’approprie, ne leur laissons pas ce plaisir cette fois. Elle est à nous cette histoire. Je vous aimes mes amours.  

Vendredi dernier, j’ai publié un commentaire lu sur cyberpresse que j’ai intitulé Se mettre dans la tête d’un autre un instant…  J’ai envie de faire le même exercice, mais avec les travailleurs cette fois.

Vous êtes un travailleur Québécois.

Depuis 12 semaines, vous n’entendez parler que des étudiants qui refusent de payer plus que ce qu’ils paient déjà. Vous savez que le système est  croche, mais vous êtes convaincu qu’il n’y a rien à faire. Imposer les entreprises ? Ça ne fait aucun sens, elles partiraient et des milliers d’emplois seraient ainsi perdu. Réduire la taille de l’État ? Encore des emplois qui disparaissent. Une meilleure gestion ? Faudrait d’abord trouver de meilleurs gestionnaires.  Vous imaginez déjà, les taxes et l’impôt venir dans vos poches pour trouver le manque à gagner.

Dans les journaux, les médias, les réseaux sociaux, quand on parle de l’avenir, c’est pour évoquer la retraite à 70 ans et les fonds de pension faméliques auxquels vous aurez alors droit. C’est pour laisser entendre que le français aura peut-être disparu, que le système de santé universel va peut-être s’effondrer, que le réchauffement climatique va continuer à bouffer l’environnement. Le projet de société qu’on vous propose, c’est celui du déficit zéro, celui des restrictions budgétaires, celui des dettes pharaoniques et de la ceinture serrée.

Vous n’en voulez pas de ce projet, mais il y a longtemps que la réalité vous a fait perdre votre côté idéaliste. Faut ben payer le loyer non ? Chaque matin, jour après jour, beau temps mauvais temps, vous allez travailler. Pour votre bien, mais pour celui de tous aussi. Du moins, c’est ce que vous croyez.

Puis un matin, vous savez ce genre de matin où vous auriez préféré rester coucher, vous êtes pris dans le trafic. À la radio, on vous apprend que le bouchon est causé par des étudiants. C’est foutu étudiants qui ne veulent pas payer leur «juste» part comme tout le monde. Vous êtes en tabarnak.

Ces étudiants vous proposent de changer le monde, mais pour vous ce ne sont que des idéalistes, comme vous l’avez déjà été, qui viennent de «scrapper» votre journée. Vous ne les écoutez plus… Qu’ils travaillent comme les autres s’ils veulent servir le bien commun ! C’est ce que vous vous dites. C’est ÇA la vie. Non ?

Je viens de lire ça sur cyberpresse, c’est venu me chercher.

 

Conseil : Lire ce texte avec votre coeur de 20 ans, pas avec votre tête.

 

27 avril 2012 00h14

 

Vous avez 20 ans et vous êtes un jeune étudiant québécois.

 

Dans les journaux, les médias, les réseaux sociaux, quand on parle de l’avenir, c’est pour évoquer la retraite à 70 ans et les fonds de pension faméliques auxquels vous aurez alors droit. C’est pour laisser entendre que le français aura peut-être disparu, que le système de santé universel va peut-être s’effondrer, que le réchauffement climatique va continuer à bouffer l’environnement. Le projet de société qu’on vous propose, c’est celui du déficit zéro, celui des restrictions budgétaires, celui des dettes pharaoniques et de la ceinture serrée. Ce qu’on vous invite à espérer très fort, ce qu’on croit être le mieux pour vous, c’est une vie plate dans un bungalow plate d’une banlieue plate.

 

Et là, on vous demande de payer le double pour vos études universitaires, des études de plus en plus essentielles puisque les jobs qui n’exigent pas de diplôme universitaire sont de plus en plus des jobs de merde. Vous vous demandez pourquoi vous devez payer aussi cher pour une formation qui profite pourtant à l’ensemble de la société et, en particulier, à l’entreprise qui va vous engager (si elle vous engage!). Vous vous posez la question parce que vous savez que l’entreprise en question ne paie presque pas d’impôt, reçoit des subventions et place une partie de ses capitaux dans un paradis fiscal. On vous demande de faire votre «juste part», mais vous n’êtes pas trop sûr que cette part soit si «juste» que ça… Vous vous fâchez un peu et vous entendez le Premier Ministre faire des blagues à propos de votre colère, blagues qui font bien rire des gras durs qui pourraient payer à leurs enfants des études cent fois plus chères que les vôtres mais qui n’ont aucun problème moral, aucun scrupule à vous dire que vous devez aussi, malgré votre revenu annuel moyen de 12,000$, faire votre «juste part». Vous êtes vraiment très fâché maintenant et votre colère heurte, que dis-je, scandalise une bonne partie des gens qui, jusqu’à présent, ont profité à qui mieux mieux des largesses d’un système qu’ils n’hésitent pas à qualifier maintenant d’exsangue et d’épuisé mais que, pourtant, ils vont pousser jusqu’au bout de leur imminent plan de retraite, retraite qu’il réussiront à financer grâce aux taxes et aux impôts que vous allez bientôt payer.

 

Vous avez 20 ans et vous êtes un jeune étudiant québécois. Vous pensez à tout ça et vous descendez dans la rue. Vous descendez dans la rue et vous avez envie de tout casser.

 

Lucien Jutras